fontsizedownfontsizeup
Taille du texte :

Version contrastée
Version contrastée :
Accueil > Spectacles > Saisons précédentes > Archives 2011-2012

Contact
04 76 71 22 51

tous les jours
de 16h30 à 20h

Espace Aragon
19 bd. Jules Ferry
38190
Villard-Bonnot

puceAccès


saison
Plaquette de la saison
Téléchargements
Le programme mensuel

Recevoir La Lettre de l'Espace Aragon

Spectacles

  • SAISON 2011-2012 : « Au bout du rêve »

    Cette saison à l’Espace Aragon a été placée sous le signe du rêve.

    Que reste-t’il de nos rêves d’enfants ? De nos rêves d’adolescents et pourquoi pas d’adultes ?
    Sont-ils enfouis dans un coin de nos têtes pour « faire comme tout le monde » et se conformer ? A t-on pris le risque et s’est-on donné les moyens de les vivre ?

    L’éducation, et à travers elle l’école, ne devrait-elle pas donner les moyens et les outils pour permettre à tous les individus de grandir, de développer ce qu’ils sont ou aspirent à être ?

    Qui nous aide à aller au bout du rêve ? Ne faut-il pas surtout compter sur soi ?

    Tout au long de l’année, à travers les spectacles, théâtre et concerts mais aussi des rencontres autour du cinéma et des expositions, l’Espace Aragon a proposé de croire encore en vos rêves… Les artistes accueillis vous ont prouvé, si besoin est, que même avec nos handicaps, nos blessures, nos doutes, le rêve est accessible.

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Présentation de la saison 2011-2012 avec BATpointG

    avec

    BATpointG
    Homme akkordéon

    Accordéon, chant, boîte à rythme, loopStation, dys-scratch-xie...

    Au cœur de sa musique, il y a l’accordéon. Avec ses onze kilos sur le dos, Baptiste Giuliano, alias BATpointG, travaille son instrument au corps, pour en sortir un son moderne, aux accents rock et hip hop. L’ancien membre des Grosses Papilles, qui poursuit sa route en solo, donne libre cours à sa créativité sur des textes truffés de rimes et jeux de mots décalés. Il nous trimbale au rythme festif de la boîte à rythmes et de sa voix entraînante, des accents rap de l’Ile de France à la nostalgie des salles des fêtes, en passant par toute la gamme des sentiments. Avec un mot d’ordre à consommer sans modération : faîtes la fête !

    Entrée gratuite

    LES RENDEZ-VOUS DE LA SAISON :

    Vendredi 21 octobre 20h
    De Belle à Barbara
    Marie-Paule Belle
    Chanson, Tout public

    Vendredi 4 novembre 18h30
    Louis l’enfant de la nuit
    Compagnie Ambulo Théâtre (Paris-Jérusalem)
    Marionnettes, théâtre de papier et d’objets
    Jeune public à partir de 7 ans
    En partenariat avec Ecrivains en Grésivaudan

    Mardi 15 novembre 20h
    Lavita
    Compagnie des Tournerêves
    Théâtre gestuel
    Tout public, spectacle familial

    Vendredi 25 novembre 20h
    Ecoute s’il pleut
    Melissmell
    Nouvelle chanson française
    Tout public
    www.discograph.com/melissmell

    Dimanche 4 décembre 17h
    Chien Bleu
    Teatro Gioco vita (Italie)
    Théâtre d’ombres - Marionnettes
    Jeune public de 4 à 7 ans


    Vendredi 16 décembre 20h
    Yakafaukon !
    Compagnie A Cour & A Corps
    Cirque contemporain
    Tout public

    Mardi 10 janvier 18h30
    Inculture(s) 2 : l’école
    Franck Lepage
    Théâtre - Conférence gesticulée
    Tout public à partir de 15 ans
    Samedi 14 janvier de 10h à 13h
    Atelier avec Franck Lepage : "Et si nous rêvions d’une école… ?"

    Vendredi 20 janvier 20h
    Assoiffés
    De Wajdi Mouawad
    Compagnie Théâtre Le Clou
    (Québec)
    Théâtre
    Tout public à partir de 14 ans

    Lundi 30 janvier 20h
    La nuit sera calme
    Jacques Gamblin
    Lecture
    Tout public à partir de 12 ans

    Vendredi 3 février 18h30
    Ras !
    Compagnie MaDuiXa théâtre (Espagne)
    Théâtre, danse et vidéo
    Jeune public de 3 à 6 ans

    Vendredi 2 mars 20h
    Légère
    Marion Rouxin
    Nouvelle chanson française
    Tout public
    www.marionrouxin.com - www.myspace.com/marionrouxin

    Mardi 13 mars 18h30
    Johnny
    Compagnie Tara théâtre
    D’après la nouvelle « The Apostate » de Jack London
    Théâtre de marionnettes
    Tout public, enfants à partir de 7 ans

    Vendredi 23 mars 20h
    Le miroir
    (ou comment savoir à ce point ce qu’on veut faire de sa vie et avoir autant de mal à y arriver)

    Trinidad
    Théâtre et humour
    Tout public

    Jeudi 5 avril 20h
    Chatroom
    Théâtre de Poche (Belgique)
    de Enda Walsh
    Théâtre
    Tout public, enfants à partir de 13 ans

    Mardi 24 avril 20h
    Rue de Guingois
    Compagnie Prise de pied
    Cirque
    Tout public

    Lundi 14 mai 20h
    Wrong side
    Blues conté
    Dans le cadre du Festival des Arts du Récit en Isère
    Tout public

    Mardi 22 mai 20h
    On ne sait pas
    Théâtre du Poisson-Lune
    D’après le roman L’Enfant bleu de Henry Bauchau
    Théâtre
    Tout public

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Marie-Paule Belle

    « C’est à elle que je dois mon chemin de vie. C’est grâce à Barbara que je chante. »

    L’élégance, l’humour, l’amour de la vie… mais aussi le respect pour l’authentique chanson française, écrite avec des mots justes et des mélodies harmonieuses : Marie-Paule Belle n’en a pas démordu, fidèle à elle-même et à ses rêves depuis 40 ans déjà.
    Seule sur scène avec son piano, elle nous entraîne dans un univers intime et personnel, où son propre répertoire rencontre celui de la « longue Dame Brune », dont elle réveille les mélodies avec justesse et discrétion. Une promenade musicale en forme d’hommage délicat sur le fil de l’émotion, entre gaité et mélancolie.

    Durée 1h30

    - Prix des places : plein tarif : 20€, tarif réduit : 15€, tarif - de 12 ans : 10€
    Achetez vos places en ligne

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Louis l’enfant de la nuit

    Patricia O’ Donovan : création et mise en scène
    Lital Tyano : jeu
    Rachel Yatzkin : musique

    Ce spectacle est une production du Train Théâtre Association
    et a reçu le soutien financier de la Fondation de Jérusalem.

    Ce sont de simples figurines de papier. Des petites marionnettes fragiles, dont l’intensité se révèle à la lumière des bougies.
    Dans une ambiance feutrée, elles racontent la vie de Louis Braille, cet enfant exceptionnel qui perdit la vue à 3 ans et inventa l’alphabet pour les aveugles, alors qu’il n’était encore qu’un adolescent.
    Sur scène, des papiers, de l’encre, des crayons, traduisent un rêve d’enfant : pouvoir lire et écrire, entrer dans le monde des livres ! À défaut de regard et de lumière, Louis imagine, invente, recrée le monde et ses petits bonheurs quotidiens. Les frêles créatures de papier prennent vie, et soufflent avec humour et sincérité un grand vent d’optimisme, de sérénité, de tendresse…

    Durée 50 mn

    - Prix des places : plein tarif : 11€, tarif réduit : 8€, tarif - de 12 ans : 6€
    Achetez vos places en ligne

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Lavita

    Marc Martorell : écriture et mise en scène
    Richard Navarro : direction d’acteurs
    Mathieu Cornu : création lumière
    Your Hand in Mine : musique

    Avec : Nadège Billiemaz et Marc Martorell

    Ambiance cinéma muet.
    En l’absence de paroles, le geste prend toute sa dimension, fort, juste, parlant, riche en émotion.
    Il raconte, entre théâtre et danse, l’histoire d’un couple. Naissance de l’homme et de la femme, rencontre, vie commune, vieillesse, mort : le film tourne en accéléré, pour ne retirer de la vie que l’essentiel. Des clins d’œil, des mouvements, des rencontres, tissent la trame de vie des deux personnages, dans une atmosphère burlesque et poétique chère à Marc Martorell.

    « Trésor du théâtre gestuel. Magnifique. C’est le mot que l’on entendait parmi le public, très ému, à la fin du spectacle "Lavita". Nadège Billiemaz et Marc Martorell ont réussi à présenter des épisodes de la vie d’un couple sans échanger un mot, de façon poétique, drôle ou tragique, mais toujours avec tendresse. »
    Le Dauphiné libéré - Magali Pierart.

    Durée 1h15

    - Prix des places : plein tarif : 11€, tarif réduit : 8€, tarif - de 12 ans : 6€
    Achetez vos places en ligne

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Melissmell

    Stefano Bonacci : guitare
    Thomas Nicol : violoncelle

    Melissmell, c’est d’abord une voix.
    Une voix qui vous parcourt l’échine tel un frisson de lucidité. Une voix tour à tour innocente et critique.
    Melissmell, c’est un son.
    Quelque chose entre ritournelle et chanson réaliste, entre hymne électrique et passion pour les mots/maux.
    Melissmell, c’est aussi une voie.
    Une voie faite de chemins de traverses mais qui résume un destin inscrit dans ses gênes.


    «  C’est dans la poésie des enragés que Melissmell a planté son drapeau noir. Celle de Baudelaire, Eluard, Ferré, Mano Solo, Bertrand Cantat mais aussi Saint Exupéry. »
    Didier Varrod, France Inter

    « Ce qui accroche tout de suite, c’est bien sûr la voix. Ce souffle et ce timbre rocailleux. Les textes ensuite, sanguins, vivants et terriblement authentiques. »
    Let’s Motiv

    Ecoutez l’album de Melissmell « Ecoute s’il pleut » 2011

    Merci à Ollivier Daeye pour les photos de cette soirée inoubliable !
    et pour les photos de la scène ouverte de première partie.

    Scène ouverte :
    renseignements auprès de
    Jacqueline Hollard ou 04 76 71 41 69

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Yann Orhan

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Chien Bleu

    Fabrizio Montecchi : mise en scène

    Avec : Daria Pascal Attolini, Deniz Azhar Azari, Nicola Lusuardi

    Fabrizio Montecchi : adaptation théâtrale
    Isabelle Detrez : traduction française
    Nicoletta Garioni, Fabrizio Montecchi : décors
    Federica Ferrari, Nicoletta Garioni : silhouettes (d’après les dessins de Nadja)
    Michele Fedrigotti : musiques
    Sara Bartesaghi Gallo : costumes
    Anna Adorno : lumières et sons
    Sergio Bernasani : réalisation des décors
    Tania Fedeli : réalisation des écrans

    Quel enfant n’a pas rêvé d’avoir un chien qui dort avec lui, qui veille sur lui et le protège ?
    Chien bleu n’est pas un chien comme les autres. Il arrive d’un lieu on ne sait où et d’un temps on ne sait quand. Ce qui le rend libre, puissant et mystérieux.
    Chien Bleu est aussi docile qu’inoffensif, il devient le protecteur, l’ami et le confident de Charlotte.
    Une amitié secrète naît entre Chien Bleu et la petite fille, une amitié faite de silences et de tendresse, interrompue seulement par la maman qui, après avoir découvert le sentiment qui les lie, interdit à la petite fille de l’accueillir et de l’adopter.
    La magie du théâtre d’ombres nous fait entrer dans l’univers intime de l’enfance, ses mystères, et la présence quotidienne du fantastique qui s’insinue dans nos vies…

    Le site de Teatro Gioco vita

    Durée 50 mn

    - Prix des places : plein tarif : 11€, tarif réduit : 8€, tarif - de 12 ans : 6€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Jonathan Gobbi

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Yakafaukon !

    Anne Joubinaux : auteur,
    Joël Colas : mise en scène,

    Avec :
    Anne Joubinaux (Tiguilin), Véronique Lafaurie (Katrin), Guillaume Vilasalo (Bartek).

    Marie Joubinaux-Issarni : musique originale, piano
    Gérard Vendrely : conception lumières
    Claude Rochefort : décors
    Manou : costumes

    Tout commence autour d’un bonbon. Objet de toutes les convoitises, il attire autour de lui trois hurluberlus, personnages clownesques et entiers, rompus aux numéros de séduction, de charme ou de moquerie. Dans ce petit théâtre de la vie tout en finesse, on rit beaucoup, on s’interroge aussi. Sur soi, sur l’éternel problème de la relation à l’autre. Et derrière le rire pointent aussitôt la tension, la compassion, bientôt les larmes… Et les clowns s’envolent vers les hauteurs d’un trapèze, transformés en acrobates virtuoses sous nos yeux ébahis.

    « J’ai beaucoup rigolé et j’ai beaucoup pleuré… Comme dans les vraies aventures, on se laisse emmener, et on se sent en même temps dépaysé et incroyablement chez soi… Pas de point final. Allez-y ! »
    Clémentine Célarié.

    A Cour & A Corps sur Myspace

    Durée 1h10

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©JC Nguyen

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Franck Lepage

    « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres… ou comment j’ai raté mon ascension sociale… Une autre histoire de l’éducation. »

    A quoi ça sert, l’école ? Que lui devons-nous, et à elle seule ? L’égalité des chances, un objectif atteint ?
    A travers l’image du parapente comme métaphore de l’ascension sociale, ce spectacle engagé aborde avec force et humour la question des inégalités à l’école : pédagogies reproductrices d’inégalité, réussite scolaire et rapport au savoir, décrochage radical entre école et emploi… Partant des projets d’éducation émis après la Révolution française, ce conte politique met en perspective le système éducatif en France, tiraillé entre élitisme et fausse volonté d’égalité, et insiste sur l’urgence de réfléchir aux évolutions à venir. Un plaidoyer cru et anti-langue de bois pour une éducation populaire digne de ce nom, vecteur d’émancipation et de lien social.

    - Prix des places : plein tarif : 10€, tarif réduit : 8€, tarif - de 12 ans : 6€
    Achetez vos places en ligne

    Samedi 14 janvier de 10h à 13h

    Atelier avec Franck Lepage :
    "Et si nous rêvions d’une école… ?"

    Atelier ouvert à tous -sur inscription-
    (Tarifs communiqués ultérieurement)

    Et si l’école permettait de grandir, de mener à bien les rêves d’enfants… de prendre du recul ?
    Quelles sont donc vos idées sur la question ?
    Est-ce que le péri-scolaire doit se résumer à l’aide aux devoirs ?
    Pourrait-on trouver des solutions pour améliorer l’éducation nationale et l’empêcher de se noyer inexorablement ?
    Comment poser publiquement les contradictions d’une institution scolaire qui fabrique de la "méritocratie" en prétendant fabriquer de l’égalité ?
    Franck Lepage nous invite à réfléchir ensemble sur cette école qui a été, qui est encore, mais qui deviendra quoi ? Et pourquoi ne pas se dire qu’on peut faire quelque chose ?

    En partenariat avec la Scop l’Orage dans le cadre de la semaine « des pavés à toutes les sauces » du 11 au 16 janvier 2012 à Grenoble et ses environs.
    "Une semaine tous azimuts pour découvrir La Scop le Pavé, ainsi que sa petite sœur grenobloise la Scop l’Orage, à travers des stages et des conférences gesticulées.
    Pour se rencontrer, partager nos désirs politiques, et continuer à construire une éducation populaire et politique."

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Assoiffés

    Benoît Vermeulen : mise en scène et collaboration au texte

    Avec :
    Nico Gagnon, Marie-Eve Huot et Benoit Landry
    (distribution saison 2011-2012 sujette à changement)

    Raymond Marius Boucher : scénographie et costumes
    Mathieu Marcil : éclairages
    Nicolas Basque : environnement sonore
    Martin Lemieux : environnement vidéo
    Catherine Vidal : assistance à la mise en scène
    Jasa Baka et Isabelle Duguay : assistance à la scénographie et aux costumes
    Joanne Vézina : direction de production et technique
    Nicolas Fortin et Alexi Rioux : régie :
    Simon Ménard : photographies du spectacle

    « L’adolescence est une période extraordinaire. L’adolescence bouillonne de passions, d’idéaux et de liberté. C’est cette énergie qui nous stimule artistiquement. »

    Wajdi Mouawad campe trois personnages assoiffés de vrai, de vie, de sens, d’espoir. Des ados en révolte, débordant de questions, de colères, de soif… Soif de trouver un sens à leur vie tout en restant libres, soif d’être eux-mêmes envers et contre tout le conformisme et la résignation ambiants.

    « Comment ça se fait que plus je grandis, moins j’ai l’impression d’être vivant ? », s’interroge Murdoch un matin. Quinze ans plus tard, Boon, un anthropologue judiciaire, témoigne d’une découverte étrange qui a fait basculer ses convictions et sa vie. À travers l’histoire de Murdoch, adolescent incapable d’arrêter de parler, et celle de Norvège, personnage affligé d’une transparente vulnérabilité, Boon replonge dans sa propre adolescence d’où ressurgit le fantôme d’un rêve abandonné.

    A la fois grave et plein d’humour, débordant d’énergie et toujours à fleur de peau, la pièce donne une voix au questionnement des adolescents, à leur manque de repères et à la nécessité de croire en quelque chose pour continuer à vivre.

    Durée 1h15

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Simon Ménard

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Jacques Gamblin

    L’écrivain Romain Gary se raconte à travers une interview fictive… que le comédien Jacques Gamblin nous confie à son tour.
    On découvre une force de vie, pétrie d’humanisme, de sensibilité, de révolte engagée.
    Une vérité touchante et drôle aussi.
    Bouleversante rencontre que celle de « La nuit sera calme ».

    Pourquoi avoir choisi de nous livrer ce texte-là, paru en 1976 chez Gallimard ?
    « Parce que cette écriture a de la verve. Parce qu’elle a du ventre, de l’engagement et de la force. Et parce que bien sûr elle a du charme et de l’humour, toujours de l’humour derrière la colère. Parce que c’est une sorte de bible de la vie de Romain Gary dans laquelle tout est à prendre et à apprendre… Et parce qu’il y a de la tripe et de l’humeur qui danse avec le plaisir des mots, des bons mots. Et qu’il nous a encore bien eus avec cette fausse interview… Parce que… Parce que… »
    Jacques Gamblin.

    Durée 1h30

    Prix des places : plein tarif : 20€, tarif réduit : 15€, tarif - de 12 ans : 10€
    CE SPECTACLE EST COMPLET

    crédit photo©Jean-Baptiste Millot

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Ras !

    Juan Pablo Mendiola : dramaturgie et direction
    Mamen Garcia : direction chorégraphique

    Avec : Lara Sanchis, Joan Santacreu

    Paco Garnelo : musique
    Alfredo Pico : voix en off

    Le terrain de jeux de Joan est une toile géante blanche, couchée à même le sol, sur laquelle il aime dessiner. Puis Joan rencontre Luna, et découvre la couleur. Avec elle, l’horizon s’agrandit. Sur l’écran de sensations à leurs pieds, chacun de leurs gestes donne naissance spontanément à un dessin. À coup de pinceaux et d’imagination, les voilà partis dans un monde fantastique, peuplé de formes, de lignes, de nuances… et d’une grande amitié.

    En choisissant le prénom « Joan », la compagnie MaDuiXa rend hommage au peintre catalan Joan Miró et invite à (re)découvrir son univers coloré. Mêlant théâtre, danse, vidéo et arts plastiques, ce spectacle étonnant entraîne les plus petits, installés tout autour de la scène, dans une aventure « sensorielle » magique.

    Durée 1h10

    - Prix des places : plein tarif : 11€, tarif réduit : 8€, tarif - de 12 ans : 6€
    CE SPECTACLE EST COMPLET

    crédit photo©Jordi Pla

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Marion Rouxin

    Edouard Leys : piano
    Eric Doria : guitare/basse
    Stéphane Stanger : batterie

    « Légère », comme un décollage, une vue d’en haut, une contemplation céleste…
    Marion Rouxin ne chante pas seulement, elle fait vivre son répertoire, avec une présence incontournable et de l’énergie à revendre. Sur scène, le spectacle est aussi visuel que musical pour cette artiste issue du théâtre. Son univers intérieur, elle le partage avec générosité, histoires simples de la vie empreintes d’amour, d’humour, de mélancolie, de poésie. Ecriture tout en finesse, voix posée et puissante. Toutes deux révèlent une force intérieure, un désir absolu de vivre l’instant avec sincérité.

    «  Sensibilité rare et torrent d’émotion. On croit écouter sa voix et c’est presque son épiderme que l’on entend. C’est délicieux, magistral ! »
    (Chorus).
    « Ni Piaf, ni Liza Minelli, ni Barbara, Marion Rouxin est tout cela à la fois. »
    (Ouest France).

    Ecouter Marion Rouxin
    Le Myspace de Marion Rouxin

    Durée 1h30

    Scène ouverte :
    renseignements auprès de
    Jacqueline Hollard ou 04 76 71 41 69

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Yves-Marie Geoffroy

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Johnny

    Geneviève Touzet : adaptation et mise en scène
    Charles Gimat : direction d’acteur
    Philippe Dutheil : création musique et univers sonore

    Jean-Paul Béalu, Jean-Philippe Hémery : interprétation-manipulation

    Dominique Dussourd : Régie son et lumière

    "Si tu t’lèves pas Johnny, j’te donnes rien à manger !"
    1906 en Amérique. Johnny est un gamin de 13 ans, il travaille à l’usine. Aîné de cinq enfants, il courbe l’échine, sacrifié par sa mère pour permettre à ses frères et sœurs d’aller à l’école. Il est usé... déjà vieux !
    Un soir, il tombe malade. Fièvre, délires de machines... rêves d’enfance… Il s’éveillera, avec une énergie toute nouvelle… une énergie d’enfant.
    C’est avec humour et tendresse que le Tara Théâtre adapte la nouvelle de Jack London. A une situation dramatique cruelle, il oppose un traitement burlesque et onirique. Avec un sens du détail remarquable, faites de bric et de broc, les marionnettes recréent un monde de rêve si cher à Johnny. Une réflexion sociale, poétique et burlesque, sur le droit à l’enfance.

    Durée 55 mn

    - Prix des places : plein tarif : 11€, tarif réduit : 8€, tarif - de 12 ans : 6€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Michel Baudy

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Trinidad

    Avec : Trinidad, Vanina Sicurani

    Christophe Luthringer : mise en scène
    Charly Ménassé : musique originale et arrangements
    Olivier Coudun : lumières
    La Ma.J des chapeaux : création chapeaux
    Dominique de Roo : costumes

    Rêver sa vie, vivre son rêve… tout un programme !
    Après « La Conversion de la Cigogne », la fougueuse Trinidad revient avec une comédie thrillo-psychologique où elle nous embarque sans ménagement dans les méandres de ses états d’âmes : le miroir… ou comment savoir à ce point ce qu’on veut faire de sa vie et avoir autant de mal à y arriver !
    Le rire et l’émotion règnent en maîtres sur ce spectacle haut en couleurs et en poésie, saupoudré aussi de musique et de jeux de mots habiles.
    D’une scène quasi vide, Trinidad fait jaillir une foule de personnages qu’elle incarne à tour de rôle avec une présence incroyable.
    Autant de projections dans le miroir, d’illusions, d’espoirs, et toujours l’injonction de croire en nos rêves, coûte que coûte.

    Le web de Trinidad

    Durée 1h30

    - Prix des places : plein tarif : 20€, tarif réduit : 15€, tarif - de 12 ans : 10€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Benoît Cambillard

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Chatroom

    Xavier Mailleux : traduction
    Sylvie de Braekeleer : mise en scène
    Edwige Baily : assistante à la mise en scène

    Avec :
    Adriana da Fonseca, Olivier Lenel, Cédric Lombard, Elsa Poisot, Deborah Rouach, Julien Vargas

    Emmanuel Jespers : vidéo
    Xavier Lauwers : lumières
    Olivier Wiame : scénographie
    Urteza Da Fonseca : maquillages
    Carine Duarte : costumes
    Nicolas Stroïnovsky : décor sonore

    « …On est des somnambules attendant que les choses se passent plutôt que d’agir pour qu’elles bougent. Ce serait tellement génial d’accomplir quelque chose d’important. D’avoir une véritable cause à défendre. »

    Sur un site de chat, six ados partagent par cyber-messages interposés leur ennui et leurs frustrations. Des dialogues sans fioritures, avec des mots bruts, qui en disent long sur leur malaise et leurs rêves étouffés : envie de se démarquer, envie d’agir, envie de rébellion. Petit à petit s’élabore une manipulation, l’exploitation insidieuse du plus fragile. Et ce qui n’était qu’un échange de mots, entre rire et larmes, conduit au passage à l’acte, à première vue irréparable…

    « Un chef-d’œuvre de 70 minutes… Une cyber-version de Sa Majesté des Mouches*. L’écriture d’Enda Walsh est tendue, vive, rafraîchissante, effrayante et souvent drôle. »
    (Times)

    *Roman de l’écrivain William Golding, paru en 1954, qui décrit le parcours régressif d’enfants livrés à eux-mêmes.

    Durée 1h15

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Rue de Guingois

    De et avec : Saïlen Rose et Benoît Heliot

    Johan Lescop : mise en scène
    Emmanuel Buttner : regard extérieur sur les portés acrobatiques :
    Matthieu Sampic : création lumières et responsabilité technique
    Matthieu Ribun : création et régie son
    Stéphane Guellec, Laurent Gautier : création décors et régie plateau (en alternance) :
    Xavier Cruz : effets spéciaux, aide au story board

    Qui n’a jamais été fasciné par les silhouettes qui se dessinent en ombre chinoise, le soir, à travers les rideaux des fenêtres qui donnent sur la rue ?
    Cet immeuble là est haut de trois étages. Derrière les fenêtres éclairées, habitent des personnages romantiques et farfelus, une grand-mère et son chat, un concierge, un écrivain… mais aussi Lui, jeune garçon charmeur, et Elle, jeune femme qui aime la vie.
    Parfois simples ombres animées, parfois en chair et en os, tous vivent leur petite vie d’appartement, entre bons petits plats et soirées télévision.
    Il suffit alors d’une rencontre et soudain l’amour arrive. L’immeuble en est tout chamboulé, les lois de la gravité aussi, surtout quand arrive un « petit » porté plus tôt que prévu !

    Durée estimée 1h (création)

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    crédit photo©Emmanuel Buttner

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Cocktail de rêves

    • à 18h30 : apéro-cabaret lectures de textes autour du rêve... (messages écrits par le public de l’Espace Aragon tout au long de l’année et autres textes)
    Boisson offerte.

    • à 20h : spectacle de rêve ! par Sergio Diotti
    Auteur, marionnettiste et conteur italien, Sergio Diotti travaille autour d’un idéal théâtral qui réunit la narration, les objets et la musique. Il crée sa compagnie, Arrivano dal Mare, qui se transforme en une “bande de bouffons et de musiciens” selon les circonstances, les lieux, théâtres ou places. Il poursuit ce travail original qui renouvelle l’antique tradition italienne des “fulesta”, conteurs-comédiens des campagnes, et crée, pour la faire revivre, le festival Arrivano Dal Mare !

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • On ne sait pas

    Céline Barbarin et Aymeric Pol : adaptation, mise en scène et interprétation
    Jean-Marc Serre : création musicale
    Elie Granger : piano
    Nicolas Nebout : violoncelle
    Jérôme Allaire et Amandine Barbarin : décors et création graphique
    Hervé Tharel : participation voix off

    Evoluant dans un univers mystérieux, Orion, jeune homme particulier, fait la rencontre de Véronique, « sa psycho-prof-un-peu-docteur », comme il dit, qui le suit régulièrement à l’hôpital de jour.
    Elle discerne chez lui une créativité puissante, et très vite le dessin devient pour eux un espace de communication et de libération. Se chercher, se confronter à l’autre, bousculer les a priori face au handicap…
    Leurs face-à-face, intimes et bouleversants, tissent au fil du temps une belle amitié qui les conduira peut-être à accepter leurs précieuses singularités, pour exister.

    « Réflexion sur la différence, la création, la normalité, « On ne sait pas » est à recommander à tous. »
    (Arts Three)
    « Un petit bijou de littérature, de théâtre et d’humanité. »
    (Vaucluse Matin)

    Durée 1h15

    - Prix des places : plein tarif : 15€, tarif réduit : 10€, tarif - de 12 ans : 8€
    Achetez vos places en ligne

    Autour du spectacle, nous proposons deux soirées autour de l’art-thérapie lors desquelles cinéma, arts plastiques, spectacle vivant se rencontreront :
    • lundi 21 mai à 20h30 : Cinéma avec la projection du film Benda Bilili !
    • mardi 22 mai :
    - à 18h30 : vernissage de l’exposition "ils savent…" présentée par les artistes du Foyer des Grandes Vignes et de l’atelier de création Handy’Namic
    - à 20h30 : représentation du spectacle "On ne sait pas"
    - à 21h15 : Rencontre échanges sur le thème de l’art-thérapie et le pouvoir de l’art « Créer pour se recréer », l’Art soigne…
    en présence de Henri Saigre : co-fondateur de l’art-thérapie et coordonateur du MAT
    « Mouvement d’Art-Thérapeutes » à Paris.

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • scène ouverte du 25 novembre 2011 concert Melissmell

    Scène ouverte en première partie du concert de Melissmell vendredi 25 novembre 2011
    photos de Ollivier Daeye

    avec YELKOUAN et également le groupe de Marion et celui de Elliot...

    YELKOUAN photo : Ollivier Daeye
    YELKOUAN photo : Ollivier Daeye

    YELKOUAN photo : Ollivier Daeye





    Version imprimable de cet article Version imprimable