fontsizedownfontsizeup
Taille du texte :

Version contrastée
Version contrastée :
Accueil > Expositions > Saisons précédentes > Archives 2015-2016

Contact
04 76 71 22 51

tous les jours
de 16h30 à 20h

Espace Aragon
19 bd. Jules Ferry
38190
Villard-Bonnot

puceAccès


saison
Plaquette de la saison
Téléchargements
Le programme mensuel

Recevoir La Lettre de l'Espace Aragon

Expositions

  • Claudine Aspar - Biennale internationale d’art Hors Normes de Lyon

    Nous innovons, cette saison, en devenant partenaires, comme le Palais idéal du Facteur Cheval d’Hauterives, le centre pénitencier de Bourg en Bresse, l’Université de Shanghai,…, de la « Biennale hors normes de Lyon ».
    Le thème retenu « Intime-Extime » a engendré une sélection d’œuvres destinées à nous permettre de pénétrer « l’intime » de l’autre.
    Seront présentés des travaux de résidents du Pôle habitat de la Croix Rouge Française de Beauchastel, en Ardèche, du tremplin à Saint Genis Laval et d’OSL à Couzon au Mont d’Or, dans le Rhône, qui accompagneront Claudine Aspar dont les œuvres sont construites à partir de jaillissements de formes, de couleurs, de mots, en détournant souvent des objets, grâce à l’utilisation combinée de nombreuses techniques comme la sculpture, la peinture, la gravure habillant du bois, du papier, des tissus.
    Ses réalisations, construites sur « le fil du rasoir », nous mettent face à nos rêves les plus doux, à nos cauchemars les plus durs… à nos fantasmes les plus extravagants.

    Rencontre avec les artistes vendredi 25 septembre à 18h

    Vernissage vendredi 2 octobre à 18h30

    Plaquette de l’exposition
    fichier PDF 660 Ko
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Jérôme AUSSIBAL

    Le parcours de cet artiste démarre en montagne qu’il pratique et fait pratiquer en tant que guide de haute montagne.
    Il se poursuit dans le monde du spectacle avec, en parallèle, la sculpture et maintenant la peinture.
    Le fil conducteur de son travail est le rapport entre des corps, des matières naturelles, des matériaux bruts ou usinés. Sa démarche s’appuie surtout sur le mouvement qui peut être valorisé par des interventions minimales sur des branches de végétaux. Des sculptures de fins personnages façonnés par de complexes assemblages de divers métaux sont magnifiées par des contrastes de textures brutes ou finement patinées, subtilement colorés.
    La verticalité, la finesse, le jeu avec la transparence et la lumière constituent l’unité, la cohérence de ses actions artistiques que cela soit dans ses performances chorégraphiques ou dans ses œuvres sculptées ou peintes.
    Cet artiste nous donne, sans en avoir l’air, une belle leçon par l’aspect à la fois varié, cohérent et jubilatoire de son œuvre.
    (En partenariat avec Scènes Obliques)

    Vernissage vendredi 20 novembre à 18h30
    Une performance de l’artiste aura lieu à cette occasion,
    ainsi qu’une présentation du projet CAIRNS Chili.
    Pour ponctuer cette soirée pluridisciplinaire, projection, à 20h, du dernier film du réalisateur chilien Patricio Guzmán Le bouton de nacre.


    Une performance dansée autour de l’exposition sera présentée
    mardi 8 décembre à 19h
    suite à l’atelier organisé avec la Compagnie Lanabel

    Le site de Jérôme Aussibal

    A l’occasion du décrochage de l’exposition,
    Jérôme AUSSIBAL vous invite à un événement spectaculaire

    avec la complicité de compagnie Carcara,
    une performance, une lecture musicale inspirée des œuvres exposées
    ainsi que de la cause Mapuché, un voyage musical poétique,
    une parole des minorités, un souffle du vide du presque rien,
    une terre à imaginaire,
    dimanche 24 janvier 2016 à 18h.

    Plaquette de l’exposition
    fichier PDF 341 Ko
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • COLLECTION PERSONNELLE

    Autre grande nouveauté de notre saison, nous avons la chance qu’un collectionneur passionné d’art contemporain nous ait proposé d’exposer une partie de sa collection.
    Nous avons été immédiatement séduits par l’extraordinaire qualité de cette collection caractérisée par une belle unité et une grande diversité.
    La sensibilité, l’œil et un constant travail de recherche du collectionneur ont permis de rassembler depuis de nombreuses années des œuvres illustrant de multiples tendances de l’art contemporain. Une des caractéristiques communes de ces œuvres est leur simplicité, leur pureté et souvent leur force.
    Nous sommes souvent loin du spectaculaire, mis en présence de réalisations nous touchant profondément…
    En écho à cette exposition, un projet pédagogique de sensibilisation à l’art contemporain auprès des élèves de primaire et collège de Crolles sera réalisé en puisant dans le même fonds de collection.

    Vernissage vendredi 5 février à 18h30

    En écho à la représentation du spectacle « L’affaire Dussaert »,
    une soirée autour de l’art contemporain vous sera proposée vendredi 18 mars :
    - à 18h, projection du film « Veyrie, Signes de Vie » réalisé à l’occasion de l’ouverture publique du château de la Veyrie à Bernin en 2015 (durée 30mn, entrée gratuite),
    - à 19h, représentation du spectacle « L’affaire Dussaert » (durée 1h20, entrée payante),
    - à 20h30, buffet (réservation conseillée),
    - à 20h45, table ronde autour de l’art contemporain, en présence notamment du comédien Jacques Mougenot. (durée 1h, entrée gratuite)

    Ce projet est mené en collaboration avec la médiathèque intercommunale Gilbert Dalet de Crolles où une exposition conçue par les élèves de la 3ème C du collège Simone de Beauvoir et de la classe de CM1 de l’école Belledonne, "apprendre à aimer - 3ème Collection", est également présentée du 3 mars au 1er avril 2016 (vernissage jeudi 3 mars à partir de 18h).

    Plaquette de l’exposition
    fichier PDF 484 Ko
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Cécile BEAUPERE

    Par ses œuvres, cette plasticienne, fille et petite-fille d’artistes, nous guide en douceur vers des univers de songes, le sien d’abord, et bien sûr le nôtre si on le désire.
    Elle réussit à nous donner à voir… sans vraiment montrer.
    Son travail suggère formes et mouvements de corps, de matières, peut-être des paysages.
    Ses gravures ou fins dessins, souvent rapides, expriment, avec beaucoup de sobriété, une émotion face aux êtres vivants ainsi que leurs liens avec l’espace dans lequel ils évoluent.
    Sur ses séries de toiles, souvent de grands formats, sont longuement appliquées des couleurs subtiles créant de douces harmonies parfois valorisés par quelques contrastes de tonalités sombres.
    Elle emploie plusieurs techniques dont l’acrylique, la tempera, le fusain, le pastel sur des supports comme le papier ou la toile, nous permettant de ressentir de fortes émotions.
    Elle aime aussi travailler avec d’autres créateurs : écrivains, photographes, danseurs.

    Vernissage vendredi 8 avril à 18h30

    Présence de l’artiste
    samedi 9, dimanche 10, samedi 23 et dimanche 24 avril,
    samedi 7, dimanche 8, samedi 21 et dimanche 22 mai.

    Table ronde et dévernissage jeudi 19 mai à 19h.

    NB : l’exposition est prolongée jusqu’au dimanche 22 mai inclus

    Le site de Cécile Beaupère

    Billet publié dans Broutilles à l’aneth

    Plaquette de l’exposition
    fichier PDF 438.5 Ko
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Brigitte RITSCHARD

    Cette artiste porte un intérêt singulier sur les objets de notre quotidien que l’on ne remarque plus depuis longtemps.
    Ces objets sont soumis à un processus de déconstruction, de réappropriation, de glissement.
    Récupération, accumulation, répétition de mêmes gestes sont à l’origine de rituels singuliers.
    Elle a mené un travail de recherche autour du sachet de thé, s’intéressant aussi bien au contenant qu’au contenu. En s’attardant sur l’enveloppe-objet, elle se questionne sur l’enveloppe corporelle.
    Elle accumule aussi des cartons découpés, des brouillons de thèses filés et tricotés pour créer de magnifiques œuvres strictement géométriques ou formant des courbes sensuelles.
    On est conquis par la poésie qui se dégage de ces détournements d’objets souvent choisis en fonction d’événements de sa vie et réunis avec la complicité de nombreux amis.
    Elle installe ses œuvres en s’adaptant avec beaucoup de finesse à l’architecture des salles qui les reçoivent, créant à chaque fois de belles surprises.

    Vernissage samedi 28 mai à 18h30
    Table ronde vendredi 17 juin à 18h30.

    Le site de Brigitte Ritschard

    Plaquette de l’exposition
    fichier PDF 534.6 ko
    Version imprimable de cet article Version imprimable