fontsizedownfontsizeup
Taille du texte :

Version contrastée
Version contrastée :
Accueil > Espace Aragon > Quand le cœur fait surface : Accompagner une personne touchée par la maladie d’Alzheimer

Contact
04 76 71 22 51

tous les jours
de 16h30 à 20h

Espace Aragon
19 bd. Jules Ferry
38190
Villard-Bonnot

puceAccès


saison
Plaquette de la saison
Téléchargements
Le programme mensuel

Recevoir La Lettre de l'Espace Aragon

Espace Aragon

Quand le cœur fait surface : Accompagner une personne touchée par la maladie d’Alzheimer

Deux temps forts jeudi 17 et vendredi 25 mai

- Une demi-journée d’échanges : Jeudi 17 mai de 14h à 17h

animée par Laurent Poncelet (Compagnie Ophélia Théâtre)
et Sylvain Rivera (Département de l’Isère)
Vous êtes touché par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée,
vous accompagnez un de vos proches ou des personnes malades,
nous vous invitons à l’Espace Aragon :
l’occasion d’entendre des témoignages pour poser un autre regard sur la maladie
et de vous donner la parole :

- Projection du court métrage
Mes mains peuvent encore faire quelque chose
de Gérald Assouline - 2015 - 15mn
Documentaire réalisé à partir de la parole et de photos faites par les résidents de l’EHPAD « Les Solambres » à la Terrasse.

Des témoignages pour mieux comprendre ce que vivent les personnes touchées par la maladie et leurs proches :
- Paroles d’aidants
Témoignages de proches, notamment de participants au Café des Aidants du Grésivaudan.
Présentation d’un travail d’écriture animé en atelier par Laurence Boussard, écrivaine publique.
- Paroles de professionnels et associations : AMA Diem, France Alzheimer et autres professionnels de l’accompagnement au quotidien

Les échanges continuent autour d’un verre partagé.
Stands d’informations sur les différents acteurs et dispositifs sur le territoire du Grésivaudan.
Entrée gratuite et ouverte à tous, dans la limite des places disponibles

- Projection cinéma à 17h30
La mélodie d’Alzheimer
Film documentaire de Julia Blagny et Anne Bramard-Blagny - 2014 - 35mn
Et si la musique permettait à la vie de retrouver un peu de sa valeur perdue avec la maladie ? Et si elle possédait le pouvoir formidable de transformer
le quotidien de ceux atteints par la maladie ?
Telle est la question posée par « La Mélodie d’Alzheimer ».
Entrée gratuite

- Une soirée spectacle : Vendredi 25 mai

19h/20h petite restauration « Coup d’bol » et découverte de l’exposition

- 20h Présences Pures
spectacle de la Compagnie Ophélia Théâtre
Tout Public à partir de 13 ans - Durée : 1h

« La vérité est moins dans la parole que dans les yeux, les mains et le silence ».

Christian Bobin rend visite à son père dans « la maison de cure » où il réside.
Un environnement dur et difficile où son père, transformé et fragilisé par la maladie d’Alzheimer, semble en errance. A chaque visite pourtant, Christian Bobin parvient à nous faire toucher la force et la grandeur d’une présence, celle de son père et des autres résidents, une présence intacte et brûlante de vérité. Une Présence pure. Son père est là, tellement là, dans le regard, le toucher, avec « des mains et des yeux qui brûlent en silence ».

Le spectacle est un hymne à la vie. Si le public en ressort bouleversé, c’est que le texte nous touche au plus profond de notre humanité. Il nous relie à l’autre dans sa fragilité. Il fait jaillir la lumière des lieux les plus insoupçonnés. Nous ouvre les yeux et le corps. Nous ouvre à la vie. « La maladie d’Alzheimer enlève ce que l’éducation a mis dans la personne et fait remonter le cœur en surface ».

Le texte est accompagné d’une création musicale voix et instruments jouée sur scène.

Avec : Elise Moussion, Laurent Poncelet et Emmanuelle Thil.
Direction artistique : Laurent Poncelet
Mise en scène : Dominique Lurcel et Laurent Poncelet
Musique : Emmanuelle Thil
Lumières : Fabien Andrieux.

Tarifs : Normal 16,20€ / Réduit 12,10€ / moins de 12 ans 9,10€
Abonnés : 11,10€/ 9,10€ / 7,10€

- Des expositions à l’Espace Aragon : du 14 au 25 mai

Portraits au fusain de Sylvia Dauty
Photos d’Emmanuel Breteau et d’habitants « des Maisons de Crolles »
Textes témoignages
de proches, participants au « Café des Aidants » recueillis lors de l’atelier d’écriture animé par Laurence Boussard, écrivaine publique.