fontsizedownfontsizeup
Taille du texte :

Version contrastée
Version contrastée :
Accueil > Expositions > Saisons précédentes > Archives 2017-2018

Contact
04 76 71 22 51

tous les jours
de 16h30 à 20h

Espace Aragon
19 bd. Jules Ferry
38190
Villard-Bonnot

puceAccès


saison
Plaquette de la saison
Téléchargements
Le programme mensuel

Recevoir La Lettre de l'Espace Aragon

Expositions

  • Jean-Louis Bernard

    La machine à écrire n’a pas connu sa mère, morte à sa naissance. Les mouches ont pondu sur les touches, 12000 mots vont naître dont le sens est loin d’être avéré. Un ours joue du violoncelle, le cycliste s’assied, il n’y a pas d’eau dans le vase, et pourtant rajouter une touche de bleu rassure toujours.
    Et vous appelleriez ça de la sculpture ?

    Vernissage vendredi 29 septembre à 18h30

    Plaquette de l’exposition
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • La culture dans tous ses états

    Projet mené à la Résidence EHPAD Les Solambres de La Terrasse ayant pour but d’accompagner les personnes en situation de handicap grâce à des pratiques artistiques variées et un engagement de tous.

    Du 15 au 22 novembre : exposition de fresques photographiques et des travaux réalisées par les résidents.

    Jeudi 16 novembre : 17h vernissage de l’exposition
    suivi à 18h de la projection du court-métrage « Je me raconte des histoires », réalisé aux Solambres par Gérald Assouline, photographe
    et d’un débat sur les « pratiques artistiques et handicap »
    puis du film La Passion Van Gogh (vers 19h)

    mardi 21 novembre à 15h30 : spectacle de musique et danse « Mouvement » réalisé par des résidents, des soignants et des artistes, suivi d’un apéro finissage de l’exposition.

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Sevdalina PRESLAVA

    Expérience étrange et, pourtant, commune : de là où l’on est, ouvrir une fenêtre sur un ailleurs où la curiosité nous mène. Ni films, ni photographies, des images numériques aboutées sans autre intention que de documenter le chemin, le lieu, défilent au gré d’un geste sur l’écran. Pas d’auteur, pas de regard, si l’automate aveugle saisit des vies et des paysages ce n’est que hasard. Sevdalina Preslava explore cet espace déconstruit par la technologie et en tire la matière d’une nouvelle sensibilité qui rejoint celle de la Peinture à travers le temps.
    Sevdalina Preslava partage son temps entre Plovdiv et Grenoble. Une question traverse son œuvre : et si l’artiste n’était qu’un capteur du hasard ? Cette exposition apporte quelques pistes pour une réponse...

    Vernissage vendredi 8 décembre à 18h30

    Plaquette de l’exposition
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Joseph CAPRIO

    Après sa première exposition dans un espace d’art contemporain, le Vog, en 2016, Joseph Caprio présente aujourd’hui 3 facettes différentes de son travail. Pour répondre au thème « le papier », il associe des arbres photographiés en hiver pour n’en montrer que le squelette et la structure, à un travail sur la matière d’une boule de papier. Si les deux premiers volets de sa nouvelle exposition sont un aspect de sa recherche qu’il présente pour la toute première fois, le troisième volet, quant à lui, est consacré au corps qu’il photographie depuis des années, avec un regard porté essentiellement sur des plans de détails.

    Vernissage vendredi 9 février à 18h30

    Permanences de l’artiste
    Dimanche 4 mars de 14h à 19h
    Samedi 31 mars de 14h à 19h

    Pour tout renseignement merci de vous adresser à l’accueil ou de joindre directement Joseph Caprio
    par mail ou au 06 10 11 30 40

    Photos de l’exposition

    Le site de Joseph Caprio
    Instagram
    Facebook

    Plaquette de l’exposition
    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • « Un Lieu, Des Hommes, Du Papier »

    Photos d’Emilie B., Josette Borel et Bernard Ronté autour de la papeterie de Lancey.
    Peintures et objets de Eric Coton.
    Histoire de la papeterie de Brignoud par l’association Histoires de...

    vernissage mardi 10 avril à 18h30

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • En mai…


    Du 30 avril au 6 mai
    Atelier et installation de
    « Fenêtres de papier »

    Philippe Dorin

    Exposition les fenêtres réalisées
    lors des ateliers
    avec Philippe Dorin.

    Du 7 au 14 mai
    Le printemps des arts de Villard-Bonnot

    Deuxième édition.
    Fort du succès de sa première édition, le Printemps des arts de Villard-Bonnot renouvelle son rendez-vous à l’Espace Aragon. Une dizaine d’artistes seront invités à laisser parler leur créativité autour d’un nouveau thème, chacun dans sa catégorie (peinture, photographie et sculpture).
    Ce concours/exposition est ouvert à tous (amateurs et professionnels).
    Informations : com@villard-bonnot.fr

    Version imprimable de cet article Version imprimable
  • Sylvie RAMBUR

    Le papier fin, pour elle, est une manière noble.
    Elle le touche, le caresse, le soupèse, se rit de sa légèreté, papier de riz
    S’étonne de ses mouvances, de son inconsistance
    Le papier prolonge son bras, coule sous ses doigts
    Papier de soi, papier pour soi, papier à soi, qui se froisse et frissonne sous ses caresses
    Peau de papier
    Par des gestes amples, l’amène contre son cœur
    Lentement le déchire, l’étire à l’infini
    Prête l’oreille à sa chanson de déchirement.
    Elle imbibe de colle le morceau déchiré
    Et l’applique avec soin là où elle sait qu’il veut aller
    Se mettent alors à vibrer tous les autres papiers collés, se mettent à chanter leur symphonie
    Tandis qu’elle étire sans mentir ses enlisements,
    Qu’elle met à nue ses opacités, cherche ses transparences,
    Inlassablement s’étend le geste jusqu’à l’œuvre finie
    C’est l’accouchement d’un état unique
    Qui a su prendre son temps pour naître
    Devant son œuvre achevée, l’artiste découvre une partie de son âme
    L’œuvre vivra, au-delà d’elle
    Tandis qu’elle, continuera, sans relâche, la quête commencée

    Christiane Manin

    Sylvie Rambur nous dit « je cherche l’équilibre dans l’espace, la lumière du moment.
    C’est un dialogue avec la matière : ne pas penser, juste sentir, tout est intimement lié ».
    Ses paysages très purs sont à la limite de l’abstraction. Souvent fracturés par des strates quasi horizontales, ils sont peints dans de profondes gammes de couleurs nous entraînant dans un monde imaginaire.

    Vernissage vendredi 18 mai à 18h30

    Le site de Sylvie Rambur

    Plaquette de l’exposition
    Version imprimable de cet article Version imprimable